EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Régionales 2004

Un scrutin régional et compliqué

A vos calculettes !

mercredi 18 février 2004

Ce scrutin de liste est qualifié de « proportionnel à prime majoritaire ».
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Il ressemble, à peu de choses près, à celui qui prévaut lors des élections municipales dans les villes de plus de 3500 habitants, c’est un scrutin à deux tours. Les listes ayant obtenu 10% des voix peuvent se maintenir au second tour.

Le FN risque donc, hélas, d’y être présent : un argument de poids en faveur du rassemblement de la gauche.

Contrairement au scrutin précédent, la décision se joue au niveau régional : au second tour, c’est la liste qui obtiendra la majorité des suffrages des Bourguignons qui bénéficiera de la majorité des sièges au Conseil régional.

La liste arrivée en tête obtient en effet une « prime » correspondant à 25% des sièges, les sièges restants sont répartis entre les listes proportionnellement aux suffrages obtenus. Ce mode de scrutin garantit une majorité stable à l’équipe sortie gagnante des urnes.

Enfin, les législateurs ont voulu garantir une représentation équitable de tous les départements, la répartition de ses sièges s’effectue donc sur la base des sections départementales des listes.

Difficile pour les citoyens de se retrouver dans un scrutin qui n’a pas le mérite de la simplicité !


Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon