EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

En finir avec l’homophobie

Agression de Sébastien Nouchet

Communiqué de presse du 13 février 2004, Les Verts (France)

vendredi 20 février 2004

Le 16 janvier, à Noeux-les-Mines, un homme de 35 ans, Sébastien Nouchet, a été aspergé d’essence et transformé en torche vivante dans le jardin de sa maison. Son seul crime : oser vivre au grand jour en couple gay avec son ami. Sébastien Nouchet lutte depuis contre la mort à l’hôpital de Charleroi.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Les Verts condamnent sans la moindre réserve cette tentative d’assassinat. Comme toutes les formes de discrimination haineuse, et au même titre que le racisme, l’homophobie est particulièrement abjecte, et ses manifestations doivent être combattues. Il est insoutenable que des hommes ou des femmes soient assassinés uniquement à cause de leur orientation sexuelle. Et l’on ne compte plus les insultes, les agressions, les discriminations au travail ou ailleurs envers les gays, les lesbiennes et les transsexuel-les. De même, il a été constaté que la prévalence du suicide des jeunes est de cinq à sept fois plus grande chez celles et ceux qui se découvrent homosexuels ou lesbiennes.

Face à une actualité aussi noire, Les Verts continuent de réclamer que les manifestations d’homophobie, de lesbophobie et de transphobie soient traitées par le code pénal de la même façon que les autres formes de haine, concernant la couleur de peau, le sexe, la religion ou tout critère distinctif.

Les Verts se prononcent également pour que les programmes scolaires prennent en compte les questions liées à l’homosexualité, à la bisexualité, et à l’identité de genre dans les cours d’éducation affective et sexuelle, et n’oublient pas l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie parmi les fléaux à combattre dans la vie en société.

Les Verts



Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon