EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Régionales 2004

Pour une politique culturelle ouverte à tous

Propositions des VERTS Bourgogne

mardi 16 mars 2004

Le rôle des collectivités est de plus en plus prépondérant pour permettre un accès à la culture du plus grand nombre, pour favoriser l’émergence ne nouveaux créateurs, pour encourager les pratiques artistiques.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

La culture est actuellement dans une phase critique : Le budget national de la culture va en diminuant et est largement capté par quelques grands "chapitres" situés dans les grandes métropoles.

L’action des DRAC est depuis longtemps uniquement consacrée à des opérations médiatiques, avec un total mépris pour tout ce qui est plus local.

Un coup (fatal ?) vient d’être porté à l’assurance chômage des intermittents du spectacle qui va pousser nombre d’entre eux vers d’autres professions.

Dans ce contexte, le rôle des collectivités est de plus en plus prépondérant pour permettre un accès à la culture du plus grand nombre, pour favoriser l’émergence ne nouveaux créateurs, pour encourager les pratiques artistiques.

Durant le dernier mandat, la Bourgogne n’a guère brillé par son imagination en matière culturelle. Il est vrai que la région est dotée d’un fort patrimoine monumental

  • qui attire un grand nombre de touristes (et a du mal à les retenir)
  • qui revient très cher à entretenir.

Mais en dehors de la mise en valeur du patrimoine monumental, la seule innovation est la création du pôle vocal de Bourgogne. Hélas, c’est une structure fantôme qui n’a aucune retombée ou presque. Un chef luxembourgeois, des choristes "mercenaires", recrutés ponctuellement pour chaque concert, ce n’est pas cela qui apporte un soutien aux chorales bourguignonnes, qui stimule la pratique du chant chez les enfants.

Nos propositions :

  • Nous proposons que la région accompagne les collectivités locales et leurs groupements pour la mise en place de résidence d’artistes (plasticiens, spectacle vivant) permettant à ces créateurs de travailler, mais aussi de diffuser leurs techniques pour aider les pratiques amateurs et la découverte chez les jeunes en âge scolaire.
  • Création, avec un budget de fonctionnement, dans les principales villes de la région d’ateliers pour artistes. Des lieux permettant d’abriter tant le travail plastique que, pour le spectacle vivant, les répétitions et le stockage de matériel.
  • Favoriser le théâtre en dehors du répertoire classique (ce dernier ayant son public "garanti" et ayant moins besoin d’aide et d’audace).
  • Créer un prix régional d’architecture pour encourager l’émergence d’innovations architecturales qui sortent des poncifs (néo-bourguignon, néo-classique, cacas cubiques en verre et acier) pour évoluer vers une réelle architecture alliant économie d’énergie, intégration du paysage urbain, fonctionnalité et esthétique.
  • Organiser un partenariat avec les associations caritatives et les CCAS pour permettre l’accès des plus démunis à chaque création artistique aidée par la région.
  • Toujours se souvenir que la culture, c’est quelque chose que l’on partage, c’est un vecteur d’émotions, et pour permettre l’accès du plus grand nombre, le cheminement doit être balisé d’explications (accessibles et non rébarbatives). C’est un travail délicat et difficile, c’est donc une ambition digne d’une Région, même si cela ne s’accompagne pas de discours et de petits-fours.
Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon