EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

CRISE ECOLOGIQUE ET TRANSPORTS (octobre 2003)

vendredi 25 juin 2004

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Cet été, nous avons vécu une chaleur anormale avec pour conséquence immédiate une surmortalité, notamment des personnes âgées. Mais qu’en est-il de la responsabilité des pics de pollution à l’ozone dans ces milliers de décès ? Personne n’en parle. Par ailleurs, l’équation simpliste « chaleur = pollution de l’air » est un raccourci malhonnête. C’est la combinaison canicule/gaz d’échappement induits par les transports qui est majoritairement responsable de l’empoisonnement exponentiel de l’air. La mobilisation politique et citoyenne pour assainir l’air devient urgente parce que vitale : si nous continuons à nous déplacer, à faire transporter les marchandises sans rien changer, ce sont les générations futures qui paieront lourdement notre irresponsabilité. Car ne nous voilons pas la face : nous avons vécu un des épisodes d’une crise écologique en marche qui se caractérise par l’intensité des tempêtes, des inondations, des sécheresses, des vagues de froid dans nos contrées tempérées. Une alternative aux transports polluants est possible. C’est ce que Dijon a voulu montrer en s’honorant d’avoir été une des 72 villes françaises à œuvrer pour la semaine des transports publics du 16 au 22 septembre. Maintenant, il faut pérenniser résolument ces actions - malgré le désengagement de l’état dans le financement des transports publics- et poursuivre le développement des pistes cyclables, des parkings-relais, des transports combinés. Il en va de la qualité de l’air que nous respirons. C’est urgent !

Catherine HERVIEU

Mots-clés : , ,
Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon