EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Les conseils de quartier

mardi 2 novembre 2004

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

La première mandature des conseils et des commissions de quartier arrive à son terme.

Le tirage au sort des nouveaux candidats aura lieu le 11 OCTOBRE 2004 à la Salle des Etats (Collège des Habitants).

A l’occasion de ce renouvellement, rappelons quelques innovations :

  • pour les habitants, les statuts autorisent la désignation de personnes non seulement domiciliées à DIJON, mais également de personnes qui exercent une activité professionnelle, sociale ou associative à DIJON.Ainsi, des commerçants, ou des artisans, qui ne sont pas domiciliés à DIJON mais qui y exercent leur activité, peuvent participer activement à la vie du quartier dans lequel se trouve leur commerce.
  • pour les associations, les candidats ont dû remplir une fiche de présentation et établir une profession de foi, ce qui a notamment pour but de faire connaître les petites associations. Egalement, les associations sportives, bien que fédérées au sein de l’OMS, pourront se présenter séparément, ce qui permettra aux petites associations sportives de quartier de trouver leur véritable place au sein des commissions de quartier.

Après deux ans de fonctionnement, les conseils et les commissions de quartier affichent un bilan plutôt positif.

En termes de participation, l’engouement montré par les dijonnais, lors de la désignation des premiers conseils de quartier, n’a pas faibli durant ces deux années d’apprentissage.

En termes de réalisation, plusieurs commissions de quartier ont réussi à mettre sur pied des projets très concrets qui ont reçu l’aval du Conseil Municipal et qui se sont vus attribuer un budget spécial.

Pour ne citer que deux exemples, la Commission "CHEVREUL PARC" a réussi à lancer une fête de quartier au Parc de la Colombière, qui a eu lieu début juin et la Commission des "GRESILLES" a travaillé à la réalisation d’une feuille d’information pour le quartier.

Bien entendu, le fonctionnement des commissions de quartier est perfectible.

Les critiques les plus pertinentes que j’ai pu relever sont les suivantes :

  • trop d’informations qui ne laissent pas assez de place aux débats,
  • de nombreux projets municipaux présentés en commission de quartier, avaient déjà été votés par la Municipalité (notamment en raison du décalage entre l’élection de la nouvelle municipalité et la constitution, un an après, des conseils de quartier),
  • les petits travaux de voirie, tels que la réfection du goudron ou d’un trottoir, n’ont pas été préalablement présentés en commission de quartier (il faut que les services concernés fournissent au service de la Démocratie Locale, le planning suffisamment à l’avance),
  • l’absence de projets concrets portés par la commission, notamment en centre ville (compte tenu des nombreux évènements déjà existants et du morcellement du centre ville, dont les habitants sont attachés plus à une rue ou à un quartier, (Berbisey, Petit Citeau) qu’au centre ville).

Ces critiques m’amènent à penser que chaque commission de quartier doit avoir un projet, ou un thème de travail, qui fédère ses membres qui ont envie d’agir ensemble et de faire des propositions concrètes.

La simple information ou l’échange d’idée ne suffira pas à faire vivre les commissions de quartier à long terme.

Sophie BOUCHARD-STECH Présidente Commission de quartier centre ville

Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon