EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Vœu contre les projets d’E.P.R (European Pressurized Reactor).

Session du 29 octobre 2004 du Conseil Régional

vendredi 5 novembre 2004

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Le 1er juin 2004, l’Assemblée Nationale a adopté la Loi d’orientation sur l’énergie présentée par le Ministre de l’économie Nicolas Sarkozy. Ce dernier s’est prononcé clairement pour la relance du programme nucléaire civil français avec l’implantation d’un premier réacteur EPR à Flamanville en Normandie. L’instauration d’un pseudo débat sur l’énergie ne fut qu’une mascarade afin de légitimer une décision déjà prise. Le Conseil Régional de Bourgogne considérant que ce nouveau projet :

  • N’apporte aucun élément de réponse nouveau aux principaux problèmes que pose le nucléaire, à savoir, le risque d’accident majeur et le devenir des déchets.
  • Va à l’encontre de la mise en œuvre d’un plan d’économie d’énergie et de développement des énergies renouvelables en absorbant la plus grande partie des crédits de recherche dans ces domaines.
  • Marginalise la France à l’heure où les autres états européens renoncent au nucléaire en privilégiant des politiques énergétiques alternatives.
  • Va à l’encontre du principe de développement durable mis en oeuvre en Bourgogne qui consiste à prendre en compte dans toutes les politiques publiques les intérêts des générations futures.
  • N’apporte pas d’alternative crédible à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre. En effet ces derniers sont principalement dus aux transports (30%). Concernant la production d’électricité, il faudrait pour réduire de 10% en 40 ans les émissions de CO2 au niveau planétaire, construire 4000 réacteurs, ce qui est économiquement et techniquement impossible.

Le Conseil Régional de Bourgogne :

  • Demande au gouvernement de soutenir le développement des énergies renouvelables et les actions de maîtrise de l’énergie.
  • Affirme sa volonté politique de développer fortement ces actions dans la Région Bourgogne.
  • Décide de ne pas soutenir économiquement l’implantation d’un réacteur nucléaire.
  • Affirme son soutien aux autres régions françaises dans la lutte contre l’implantation de l’EPR.
  • Affirme son refus de toute installation de tout réacteur nucléaire, y compris EPR, sur son territoire.

Le groupe Vert : Stéphanie Modde, Marie-Claude Colin, Wilfrid Séjeau, Alain Cordier, Philippe Hervieu, Bernard Pesquet.


Résultat : voeu non accepté (PS abstention, Vert et FN pour, UMP et PC contre).


Sources :

  • Mycle schneider (wise-paris), changement climatique et nucléaire, (pour le WWF), avril 2000.
  • Réseau action climat France
  • CITEPA (centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique).
Mot-clé :
Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon