EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

La charte de l’environnement

par Jean-Patrick MASSON adjoint au maire à la démocratie locale et à la vie associative, vice-président de la COMADI chargé de l’environnement.

mardi 23 novembre 2004

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

La Communauté d’Agglomération de Dijon (COMADI) a adopté en juin 2004 sa charte de l’environnement. Celle ci est le fruit de nombreuses rencontres avec tous les partenaires agissant sur le territoire de l’agglomération qu’ils aient une activité dans le domaine de l’environnement telle les associations, ou de l’économie. Les collectivités territorialement concernées ont également été consultées.

Le propre d’une charte est de mettre en avant la vision que l’on peut se faire d’un sujet précis et de déboucher sur un plan d’action. Celui ci a une durée de 5 ans.

Le choix qui a été fait est de mettre l’accent sur des problématiques qui n’ont pas été abordé dans les autres documents de planification tel que le contrat d’agglomération ou le défi Ouche qui n’est cité que pour mémoire dans la charte.

Au sein des 14 chantiers que la charte préconise d’ouvrir 4 d’entre eux sont particulièrement importants.

  • Le bruit fait donc son entrée dans cette charte, c’est un dossier qui à ce jour n’a pas fait l’objet d’action dans l’agglomération bien que ce soit de sa compétence. La charte met en avant cette préoccupation car c’est la première nuisance ressentie par les habitants dans les villes. C’est un million d’euros qui sont prévus sur 5 ans pour mener à bien une cartographie du bruit et commencer à gérer les nécessaires mesures correctrices.
  • La réduction à la source des déchets est le prolongement logique des mesures prise depuis 2001. En effet les actions de première urgence sont soit réalisées (mise aux normes de l’usine, récupération des déchets recyclables) soit engagées (construction d’un centre de tri, cogénération), il est donc temps de s’adresser aux consommateurs mais aussi aux commerçants afin d’obtenir des actions concertées visant à faire prendre conscience à tous que le meilleur déchet est celui qui n’est pas produit. Ce chantier sera sans aucun doute l’un des plus compliqué à mener et nécessitera surtout de la conviction.
  • L’éducation des différents publics à l’environnement et plus largement aux préoccupation écologique occupe une place centrale dans la charte. Cela se traduit par la création, entre autres, des demi-journées de l’environnement (plus d’une centaine par an) destinées essentiellement aux scolaires. Mais c’est aussi le développement des idées de respect de l’environnement et du comportement citoyen et plus largement la formation concrète d’une génération d’éco-citoyens vers laquelle nous devons aller.
  • La lutte contre l’effet de serre passe par différentes actions de la charte. Mais la mesure phare reste l’achat de bus au gaz par la communauté et la réduction du nombre de kilomètres parcourus par ceux-ci tout en ayant un service de qualité et incitatif à l’abandon de la voiture.

Un document de présentation des actions de la charte sera très bientôt disponible et il détaillera chacune de celles-ci.



Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon