EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Communiqué de Presse

Pôles de compétitivité : pour des emplois durables, contre l’énergie nucléaire

Les Verts de Bourgogne - 28 février 2005

lundi 28 février 2005

Qui en Bourgogne souhaite de nouvelles installations nucléaires à sa porte ? L’annonce d’une candidature des industries du nucléaire pour un pôle de compétitivité en Bourgogne amène les Verts à se prononcer : ils y sont résolument opposés et personne n’en sera surpris.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Ce projet est concurrent de deux autres pôles, qui sont, eux, défendus par plusieurs collectivités locales : l’un concerne le goût, la nutrition et la santé, l’autre l’image et le son.

Quel est aujourd’hui l’avenir du nucléaire ? Les pays démocratiques sortent en grand nombre de la voie du nucléaire parce que leurs citoyens n’acceptent ni le discours « de l’erreur impossible » ni la probabilité d’un nouveau Tchernobyl ou d’un attentat terroriste. Il reste la possibilité, limitée, de fournir la technologie nucléaire aux états dictatoriaux qui n’ont pas encore pu se la procurer et qui en seraient friands pour des raisons militaires… belle perspective !

Aussi est-il anachronique de faire jouer encore le chantage à l’emploi : on trompe les salariés de la filière nucléaire en leur faisant miroiter une pérennité de leur emploi si on ne songe pas dès maintenant aux reconversions. Les Verts demandent un plan énergétique d’ampleur qui, par le développement des énergies renouvelables et la maîtrise de l’énergie, créerait des milliers d’emplois, en réorientant des efforts nationaux de recherche et d’innovation actuellement absorbés en grande partie par le nucléaire. Les industries locales ont deux possibilités complémentaires : la reconversion et la gestion de l’héritage nucléaire, démantèlements des centrales et surveillance responsable des déchets.

Les problèmes énergétiques prendront de plus en plus de place dans le débat public, et aucun parti écologiste digne de ce nom ne pourra plus entrer dans une coalition gouvernementale, en Europe, sans que soit décidée une sortie progressive du nucléaire.

Les Verts de Bourgogne ont largement contribué à ce que la position nationale des Verts soit claire à ce sujet : il n’y aura pas en 2007 d’accord Verts-PS sans un programme d’abandon progressif du nucléaire, par non renouvellement des centrales en fin de vie.

Les élus régionaux Verts soutiennent résolument les efforts faits en Bourgogne pour infléchir les politiques énergétiques vers le développement durable, et ils refusent bien entendu tout soutien au projet de pôle de compétitivité nucléaire.

  • Alain Cordier pour les Verts Saône et Loire (06 84 14 05 85)
  • Chantal Dhoukar pour les Verts de l’Yonne (03 86 91 51 47)
  • Wilfrid Séjeau pour les Verts Nièvre (06 16 15 65 45)
  • Philippe Hervieu pour les Verts Côte d’Or (06 82 83 55 48)


Mot-clé :
Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon