EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Communiqué à la presse le 3 mai 2005

Les Verts Bourgogne rappellent qu’ils dénoncent le projet de pôle de compétitivité nucléaire.

Réaction aux prises de positions d’élus régionaux de gauche

mardi 3 mai 2005

Les Verts Bourgogne dénoncent les positions prises en faveur de ce pôle par des élus régionaux de gauche le 29 avril dernier à Chalon-sur-Saône [1]. Cette position ne correspond d’ailleurs pas à une décision prise par la majorité régionale.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Le nucléaire est une spécificité française qui bloque toute recherche et toute tentative de mise sur pied d’une autre politique. La France est le mauvais élève de la classe européenne dans le domaine des énergies renouvelables et non polluantes ; elle menace de donner un coup d’arrêt au développement de l’éolien par des amendements ineptes, discutés actuellement au Sénat. Ces grandes pales feraient-elles de l’ombre au puissant lobby ?

Doit-on s’enfoncer encore davantage dans la voie du nucléaire, une énergie non modulable et qu’on ne maîtrise pas entièrement ? Nos chantres bourguignons ont-ils des projets d’installation de centrales dans leur canton pour répondre à la production massive qu’ils encouragent ? Ont-ils prévu près de chez eux ces tombes à entretenir pendant des millénaires pour l’enfouissement des déchets ? A moins qu’ils ne se reposent sur les régions voisines pour assurer l’approvisionnement, laissant à ces dernières pollutions et contraintes !!

Ecologiquement, technologiquement et économiquement, l’option nucléaire est une aberration dont il faut sortir. Des scénarios énergétiques existent, qui s’appuient sur des technologies aujourd’hui maîtrisées. Nous pouvons à terme nous passer du nucléaire sans augmenter l’effet de serre et à confort égal. C’est une question de choix, de volonté collective et de projet politique. Nous attendons de la Bourgogne qu’elle s’engage dans une politique d’efficacité énergétique, seule à même de maintenir notre qualité de vie et de préserver celle des générations à venir, tout en créant localement des emplois nombreux.

Les Verts Bourgogne ne participeront pas à des alliances politiques avec des partenaires, aujourd’hui ou demain, qui feraient de la relance du programme nucléaire l’un de leurs chevaux de bataille.

Le 3 mai 2005, Les Verts Bourgogne

Contact : Alain Cordier, porte-parole des Verts Bourgogne (tel 06 16 15 65 45)

Notes

[1] voir l’article du 2 mai 2005 dans Le Journal de Saône et Loire

Mot-clé :
Top
Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or | L’ours
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon