EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Compte-rendu du Conseil municipal du 21/03/05

samedi 4 juin 2005

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Lorsqu’une personne souhaite connaître approximativement la durée qu’aura un conseil elle se base sur le nombre de rapports et leur contenu. Traditionnellement, celui du mois de mars est très court mais pas cette fois-ci car Internet oblige l’opposition se réveille enfin après 4 ans.

Après le résumé rituel du maire sur le dernier Conseil et sur l’actualité de la Ville, l’opposition demanda la parole pour justifier de son courroux. En effet, l’UAD s’est saisi de la tribune libre du journal municipal DnV pour initier une ébauche de consultation des Dijonnais sur les transports. Par ailleurs, dans le Bien Public daté du lundi 21/03/05, le groupe UAD s’est offert un encart au prix modique de 1 100€ pour asseoir sa consultation. Or, la forme initiale de la consultation UAD a été modifiée dans le DnV en question. Le maire en prit la responsabilité en expliquant que jamais il ne toucherait au contenu des textes proposés mais que le groupe UAD avait suffisamment les moyens de se payer un tract s’il le souhaitait. La maire a rappelé que les tribunes libres sont réparties à la proportionnelle donc du nombre d’élus par groupe. A Dijon, la tribune est de deux pages : une pour la majorité (43 élus) et une pour l’opposition (13 élus). Sur ces explications, l’opposition demanda une suspension de séance et malgré quelques signes de velléité de quitter la séance, elle a fini par regagner ses places et poursuivre la séance ;

Autre point marquant : les taux de fiscalité qui permirent à l’opposition de remonter au créneau avec pour certains beaucoup d’agressivité.

Passées ces deux premières heures de joute oratoire, d’accusations diverses et de tentatives de discrédit, il y a eu par la suite un blanc dans l’assemblée. L’opposition a du procéder à un savant calcul (ou après renseignement) pour savoir quand les internautes se débranchaient et enfin arrêter de s’opposer !

Arrivé point 23 du Conseil, la surprise est venue des Verts. Il s’agissait d’une convention avec EDF/GDF. Christine Durnerin est intervenue en expliquant que si le groupe Vert avait effectivement voté cette même convention en 2003, il s’abstenait de voter non pas sur le fond mais à cause des griefs envers EDF suite au pôle de compétitivité nucléaire sur la région Bourgogne. Position déjà affichée lors du Conseil de Comadi le 17 mars. La voix dissonante vint de Patrick Saunié qui se présentant comme élu écologiste a voté pour cette convention, ne suivant pas ainsi le reste du groupe, ainsi que Jean-Pierre Bouhelier et Gaël Perron.

Compte rendu de Catherine Hervieu, présidente du groupe Vert à la municipalité de Dijon, et de Sandrine Dubourg, attachée du groupe.

Top
Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or | L’ours
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon