EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Communiqué de presse du 31 janvier 2006

« Pour les européens le nucléaire n’est pas l’avenir »

Les Verts Bourgogne

mardi 31 janvier 2006

La commission européenne a publié en janvier 2006 le résultat d’un sondage effectué dans l’ensemble de l’union européenne sur les questions énergétiques. Le résultat indique que seuls 12 % de la population européenne et 8 % de la population française sont favorables au développement de l’énergie nucléaire pour réduire notre dépendance vis à vis des sources d’énergies importées. Ils sont dans le même moment 48 % par exemple à souhaiter le développement de l’énergie solaire.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Le contexte de cette consultation, celui de la crise pétrolière qui se rapproche, est particulièrement intéressant. Malgré cette perspective, il devient de plus en plus impossible pour ses promoteurs de soutenir que l’énergie nucléaire est massivement comprise par la population comme une alternative souhaitable.

Et pourtant, le gouvernement français se félicite d’accueillir ITER… Ce projet va assécher les crédits de recherche en matière énergétique - et en particulier ceux qui pourraient nous permettre de travailler à l’amélioration de la production d’énergie renouvelable…

Et pourtant, le gouvernement relance le programme électro nucléaire avec l’EPR, centrales nouvelles générations…

Les Verts réaffirment leur opposition à tout nouveau projet de développement de l’énergie nucléaire et, demandent qu’un plan de sortie soit mis en oeuvre. Ils seront présents et appellent à participer massivement à la manifestation internationale de Cherbourg les 15 et 16 avril prochains. En Bourgogne, tout au long de l’année 2006, une série d’actions et de conférences sera initiée dans chaque département.

Alain CORDIER, porte parole des Verts Bourgogne



Mot-clé :
Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon