EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Un nouveau multiplexe au centre ville

Cinéma à Dijon : oui au pluralisme, dans la diffusion et dans l’action culturelle !

Communiqué de presse des Verts de l’agglomération dijonnaise, 3 novembre 2006

vendredi 3 novembre 2006

La CNEC [1] vient de confirmer la décision de la CDEC [2] au sujet de l’ouverture d’un multiplexe au centre ville.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

L’offre d’écrans et de sièges de cinéma dans l’agglomération dijonnaise est très élevée par rapport au nombre d’habitants. Qu’en sera-t-il alors de la viabilité du cinéma Eldorado dans la diffusion des œuvres cinématographiques ? Dans le contexte actuel, c’est le pluralisme de la diffusion qui se trouve fragilisé à terme.

Par ailleurs, la question du cinéma dans l’agglomération dijonnaise ne se limite pas à un problème de diffusion. En effet, autour du cinéma il y a un ensemble d’actions et de pratiques culturelles venant du public : éducation populaire, cinéma au lycée, organisation de débats avec le monde associatif, sans oublier la création elle-même.

Qu’il faille revivifier et toiletter le quartier de la gare, tout le monde en convient. Au-delà de ce consensus, il apparaît que les projets de rénovation n’ont été envisagés qu’en regard des prix du foncier et de l’immobilier. D’où l’alternative entre l’implantation d’une énième banque et celle d’un groupe commercial de diffusion. Dommage que cette approche qui se veut pragmatique ait fait l’impasse d’une approche concertée avec l’ensemble des conseils de quartiers, des associations culturelles et d’éducation populaire et des acteurs concernés.

Les Verts souhaitent la pérennisation et le développement des actions et pratiques culturelles autour du cinéma ainsi que l’approfondissement de la participation citoyenne et démocratique dans ce secteur comme dans l’ensemble du champ culturel. Les activités de ce domaine ne peuvent pas reposer uniquement sur l’initiative privée et être soumises aux seules contraintes du marché. Au-delà des structures associatives, elles peuvent aussi s’appuyer sur celles de l’économie sociale et solidaire dans lesquelles s’applique le principe 1 homme / 1 femme = 1 voix.

Pour les Verts de l’agglomération dijonnaise, Christian Germain

Notes

[1] Commission nationale d’équipement cinématographique

[2] Commission départementale d’équipement cinématographique

Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon