EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Congrès de l’Association des Régions de France à Dijon le 14 décembre 2006

Les Verts demandent que le président de Languedoc-Roussillon soit accueilli "frêchement" !

Lettre ouverte à Alain Rousset, président de l’ARF

jeudi 30 novembre 2006

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Wilfrid SEJEAU, Conseiller régional de Bourgogne, Animateur de la coordination des élus régionaux Verts, Membre associé du Conseil d’administration de ARF.

à M. Alain ROUSSET Président de l’ARF

Nevers, le 27 novembre 2006

Objet : Lettre ouverte sur la participation de M. Frêche au congrès de l’ARF les 14 et 15 décembre à Dijon.

Courrier diffusé à la presse pour information

Monsieur le Président,

C’est au nom de notre coordination des élus régionaux Verts que je vous adresse cette lettre ouverte concernant le prochain congrès de l’Association des Régions de France, qui se tiendra les 14 et 15 décembre prochains à Dijon.

Comme vous le savez, M. Frêche, président du conseil régional de Languedoc- Roussillon a une nouvelle fois fait parler de lui en tenant des propos inacceptables, proches de ceux déjà prononcés par Jean-Marie Le Pen, quant à la « composition » de l’équipe de France de football.

« Dans cette équipe, il y a neuf blacks sur onze. La norme serait qu’il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais là, s’il y en a autant, c’est parce que les blancs sont nuls. J’ai honte pour ce pays. Bientôt, il y aura onze blacks. Quand je vois certaines équipes de foot, ça me fait de la peine. »

Cette déclaration fait suite aux propos scandaleux qu’il a tenus concernant les harkis. C’en est trop que des hommes politiques divisent les Français en ethnies, en couleurs, en religions, en habitants de tel ou tel quartiers ! Ces paroles viennent conforter un racisme ordinaire que nous essayons de combattre dans notre action politique quotidienne.

Notre coordination apporte son soutien aux décisions, conformes à une éthique de l’action politique, prises par les élus Verts du Languedoc-Roussillon de suspendre leur participation à la majorité de M. Frêche dans l’attente d’une action résolue du Parti Socialiste pour procéder au remplacement de ce dernier à la présidence de Région.

Aussi, en cohérence avec les idéaux républicains qui fondent l’action de l’ARF, nous exigeons que Georges Frêche soit désigné persona non grata pour ce deuxième congrès et qu’il ne soit, par conséquent, intervenant dans aucun atelier ou séance plénière. Dans le cas contraire, les élus Verts feront savoir leur désapprobation et ne participeront pas aux réunions où il sera présent.

Les élus régionaux doivent manifester très clairement leur rejet total des idées qui sous-tendent les propos de M. Frêche.

Espérant que vous partagerez notre indignation, vous remerciant de votre attention, veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre profond respect.

Pour la coordination des élus régionaux Verts Wilfrid SEJEAU

La coordination des élus régionaux : Wilfrid SEJEAU (Bourgogne), Francine GUILLAUME et Jean-Vincent PLACE (Ile de France), Jean-François CARON (Nord-Pas-de-Calais), Andrée BUCHMANN (Alsace), Marie MEUNIER (Languedoc-Roussillon), Véronique BEREGOVOY (Haute-Normandie), Romain LANGLET (Pays de la Loire), Catherine LEVRAUD et Jacques OLIVIER (PACA), Gérard LERAS (Rhône-Alpes), Michel DAVERAT (Aquitaine).

Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon