EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

A Dijon

Pollution à l’ozone : Premier seuil d’alerte dépassé

Le Bien Public du 8 août 2003

samedi 9 août 2003

Le « niveau de recommandation », premier seuil d’alerte à la pollution à l’ozone, a été dépassé, hier, dans l’agglomération dijonnaise. Dans le même temps, Météo France enregistrait un nouveau record absolu, avec 39 °C !
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article


ALORS QUE LE RECORD DE TEMPÉRATURE A DE NOUVEAU ÉTÉ BATTU

Pollution à l’ozone : Premier seuil d’alerte dépassé

Le « niveau de recommandation », premier seuil d’alerte à la pollution à l’ozone, a été dépassé, hier, dans l’agglomération dijonnaise. Dans le même temps, Météo France enregistrait un nouveau record absolu, avec 39 °C !

Il fallait s’y attendre : la présence de polluants précurseurs (automobiles, industrie), les records absolus de chaleur (voir aussi notre encadré) et l’ensoleillement exceptionnel, ont favorisé la formation d’ozone sur l’agglomération dijonnaise, voire sur l’ensemble de la région. Le « niveau de recommandation », premier seuil d’alerte à la pollution, fixé à 180 microgrammes par m3, a été dépassé dès mercredi à midi, à Daix (206 microgrammes/m3) et à 12 h 45 sur le capteur Tarnier (183 microgrammes/m3). Eviter les activités physiques Hier, à 14 h 30, les valeurs s’établissaient à 196 microgrammes/m3 à Daix, et à 174 microgrammes/m3 à Tarnier. Les consignes sont les suivantes : les populations sensibles (jeunes enfants, personnes âgées, insuffisants respiratoires, asthmatiques) doivent éviter toutes les activités physiques et sportives intenses ou inhabituelles augmentant, de façon importante, le volume d’air et de polluants inhalés. Il leur est également conseillé de veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants tels que l’usage de solvants sans protection appropriée, et surtout, par la fumée de tabac. Ces personnes respecteront scrupuleusement leur traitement médical à visée respiratoire qu’il faudra parfois adapter, sur avis du médecin.

Par ailleurs, pour ce qui est de la circulation et de l’utilisation des véhicules à moteur, les usagers sont invités à privilégier le co-voiturage, les transports collectifs, « tout autre moyen de locomotion non polluant » et à limiter la manipulation des carburants. La vitesse est réduite à 70 km/h sur les rocades est et sud de Dijon pour une durée indéterminée. Les contrôles de vitesse et des normes antipollution sont renforcés. Nouveau pic prévisible Les maires des seize communes de la Comadi et d’une dizaine de communes environnantes ont été spécialement informés. Pour aujourd’hui, les prévisions météorologiques restant identiques, un nouveau pic de pollution à l’ozone est prévisible. Circulation alternée, gratuité des transports en commun. en fonction de l’évolution de la situation, des mesures complémentaires pourront être prises. Le réseau de surveillance Atmosf’air Bourgogne suit les concentrations avec attention. Il faut savoir qu’à partir de 240 microgrammes/m3, la préfecture active une cellule de surveillance spéciale.

Le Bien Public du vendredi 8 août 2003


Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon