EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Quel ECO-PLU voulons-nous pour Dijon ?

Jean-Patrick Masson

mercredi 4 février 2009

En remplaçant son Plan d’Occupation des Sols par un Eco-Plan Local d’Urbanisme (Eco-PLU), la ville de Dijon décide de mettre en place un document de base de l’organisation du développement des territoires à l’échelon local, en prenant en compte la problématique du développement durable des territoires.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Ce PLU suit la Démarche A.E.U., « Approche Environnementale de l’Urbanisme », mise en place par l’Ademe1 et qui vise à enrichir le projet en établissant un bilan complet des points forts et des enjeux à relever pour chaque thématique environnementale : la gestion de l’eau, les choix énergétiques, les déplacements, les risques et nuisances, la biodiversité...

La première partie de ce travail s’est achevée vendredi 19 décembre avec la présentation du diagnostic de l’Eco-Plu de la ville de Dijon, par Jean-Patrick Masson et Pierre Pribetisch aux habitants de la ville. Partant d’une analyse précise de l’ensemble des composantes de la ville, le diagnostic expose les problématiques à traiter afin d’élaborer un projet politique écologique d’urbanisme et d’aménagement de la commune.

La deuxième phase de l’élaboration de l’Eco-PLU, qui se déroulera de décembre 2008 à mars 2009, porte sur l’écriture d’un projet d’aménagement et de développement durable (PADD), expression politique du projet de la ville de Dijon en matière de développement économique, social, d’environnement et d’urbanisme.

Le moment est donc venu de réfléchir au Dijon de demain :

- Une ville attractive : Dijon est une ville qui attire une population jeune grâce à son pôle universitaire, mais une population qui ne reste pas à Dijon en début de carrière ou lorsqu’elle fonde une famille, en raison d’une offre de logement inadaptée. Il faut donc renforcer l’attractivité de la ville en travaillant sur l’augmentation d’une offre de logements adaptée à tous les âges de la vie, sur un territoire urbain qui a peu de disponibilités foncières, et ce tout en privilégiant des constructions de haute qualité environnementale, la rénovation thermique des logements anciens...

- Une ville dense et compacte : Le Grenelle de l’environnement a souligné l’importance pour les collectivités territoriales de maîtriser leur consommation d’espace. En effet, depuis 1962, les surfaces urbaines ont doublé, rognant peu à peu sur les espaces agricoles et naturels. L’inscription de mesures visant à limiter l’étalement urbain dans les documents d’urbanisme (PLU et SCOT) est donc un priorité pour Dijon. Avec une demande croissante de logements, un manque de disponibilités foncières, nous devons réfléchir à des aménagements plus compactes, tout respectant l’intimité, et un cadre de vie agréable.

- Une ville mobile : La place prépondérant de la voiture en ville appartient au passé. Nous voulons privilégier les modes de transports doux et alternatifs (tramway, vélo, marche à pieds...), développer également la desserte ferroviaire et l’interconnexion des différents modes de transport (étoile ferroviaire, parkings relais...)...

- Une ville harmonieuse : Il s’agit là de travailler sur la reconquête de l’espace public, sur l’insertion des certaines infrastructures, des entrées de ville et notamment sur les questions du stationnement, sur les espaces collectifs dans les quartiers nouveaux, sur la publicité...

- Une ville qui associe mixité fonctionnelle et sociale : La ville évolue et la dévolution de quartiers à une activité unique (logement, commerces, affaires....) n’a plus de raisons d’être. Offrir l’ensemble des services à proximité des lieux de vie et favoriser une mixité sociale dans chaque quartier est l’approche que nous voulons privilégier par le biais de l’Eco-PLU de la ville de Dijon.

Ce sont là quelques problématiques sur lesquelles nous travaillons pour faire de Dijon une référence écologique.

Top
Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or | L’ours
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon