EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Communiqué de presse

Les Roms, l’Union Européenne et la solidarité

mardi 14 avril 2009

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Il y a deux millions de Roms en Roumanie, soit 10% de la population de ce pays. Selon de nombreuses ONG, ils sont soumis à des discriminations d’accès à l’emploi, aux soins, à l’éducation. Ils subissent aussi de nombreuses violences policières. Certains ne peuvent obtenir de papiers et les enfants sont déscolarisés voire même placés en secteur psychiatrique. Cette situation pousse quelques uns d’entre eux à aller chercher une vie un peu meilleure dans un ailleurs un peu plus tolérant, comme à Dijon.

La Roumanie est entrée dans l’Union européenne le 1er janvier 2007. Si l’entrée dans l’Union nécessite des ajustements provisoires sur le plan environnemental, économique, fiscal et des échanges commerciaux, force est de constater que ce sont les populations qui servent surtout de variables d’ajustement. La libre circulation des capitaux, même après la réunion du G20 du 2 avril, reste de mise avec l’appui des paradis fiscaux. En revanche, celle des hommes et des femmes au sein de l’Union n’est pas traitée de la même façon selon ce que vous êtes et votre nationalité. Si la misère et les persécutions obligent à des déplacements de populations générant des trafics plus ou moins maffieux, sachons mettre en lumière que d’autres circuits maffieux, à une échelle nettement plus grande, sont en partie responsables de cette misère et des discriminations voire du racisme qui les accompagne. Tout cela sur le territoire de l’Union Européenne.

Ainsi la situation des Roms de Dijon met en lumière un des enjeux des prochaines élections européennes. Ceux qui sont à Dijon ne doivent pas être plus stigmatisés qu’un étudiant dijonnais arrivant à Bucarest dans le cadre d’un programme Erasmus ou que des travailleurs dijonnais délocalisés en Roumanie pour cause de gain de productivité de leur entreprise. Il n’y a pas de bons ou de mauvais Roms : dans un état de droit, ce sont les faits et les actes qui sont définis délictueux et donc du ressort de la police, voire de la justice. De plus, depuis le 19 janvier 2009, le Parlement Européen, suite au rapport d’initiatives de sa commission sociale, engage les Etats membres à mettre en place des programmes visant à éliminer la discrimination et la stigmatisation des Roms.

Les débats dans le cadre de la campagne européenne doivent montrer les enjeux de la place de tous les peuples de l’Union Européenne afin de mettre en avant une Europe écologiste multi-culturelle reposant sur la solidarité et la justice sociale.

Les Verts Côte d’Or

Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon