EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Communiqué de presse du 9 juillet 2009

Augmentation des tarifs d’EDF : le coût du nucléaire

jeudi 9 juillet 2009

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

EDF est une société possédée très majoritairement par l’Etat et qui du fait de la structuration complexe des marchés français et européens de l’énergie bénéficie d’une rente de situation. Augmenter les prix de l’électricité serait rien de moins que du racket de consommateurs captifs.

Cette demande est d’autant moins appropriée que l’appareil productif dans les autres pays étrangers n’est pas comparable à celui de la France. Justifier une augmentation en comparant les prix pratiqués dans les différents pays européens est donc d’une mauvaise fois extraordinaire de la part d’un président d’entreprise publique.

Par ailleurs, on ne peut que s’attrister du fait que c’est avec les dépenses contraintes de tous les usagers (leur facture l’électricité) que l’on va financer les rentes des épargnants qui ont investi dans les emprunts EDF.

L’augmentation des tarifs proposés, après l’emprunt lancé il ya peu, vient juste révéler à nouveau le coût exhorbitant du nucléaire.

Les Verts rappellent que grâce à l’efficacité énergétique et aux économies d’énergie, on peut à confort égal diminuer jusqu’à 50 % la consommation d’électricité en France et par conséquent les factures des usagers. Si financement il doit y avoir, c’est bien celui de la réduction du marché de l’électricité. L’électricité la moins chère est celle que l’on ne consomme pas.

Djamila Sonzogni, Jean-Louis Roumégas, Porte-parole

Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon