EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Conférence-débat

Les enjeux de Copenhague

pour une justice écologique, libérons le climat des marchés financiers

jeudi 19 novembre 2009

Avec Claude Girod, responsable de la commission internationale de la Confédération Paysanne

Aurélie Trouvé co-présidente d’ATTAC France

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Les enjeux de Copenhague : pour une justice écologique, libérons le climat des marchés financiers.

Du 7 au 18 décembre prochains, la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique se tiendra à Copenhague. Elle doit fixer les objectifs et les solutions à mettre en œuvre à l’échelle internationale pour prolonger le protocole de Kyoto, qui prend fin en 2012.

A Dijon nous recevrons une caravane internationale qui partira de Genève (fin de la conférence de l’Organisation Mondiale du Commerce) pour se rendre à Copenhague, elle regroupera des représentants d’organisations de développement, des peuples indigènes, des environnementalistes et des paysans du monde entier. Le but est d’expliquer très concrètement en quoi les politiques de libre échange affectent les gens dans leur vie quotidienne.

Nous sommes à la croisée des chemins.

Face à cette crise écologique et sociale, mouvements sociaux, organisations écologistes, politiques et scientifiques du monde entier appellent à une action urgente et radicale.

Des mesures véritablement alternatives sont nécessaires Les objectifs de réduction des émissions de GES à atteindre ne peuvent l’être que par l’adoption, par les collectivités, les pays et les ensembles régionaux, de mesures radicales et alternatives, entre autres mesures :

- Démocratisation de l’économie ; cela implique le soutien aux circuits courts, à l’économie sociale et solidaire, au secteur coopératif ; - Réorientation des investissements vers les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et les projets écologiquement soutenables ; - Reconnaissance et protection des biens publics mondiaux tels que l’énergie, le climat, les forêts, la terre et l’eau, arrêt de la déforestation ;

Une autre répartition des richesses doit permettre une transition solidaire vers des économies écologiques, au Nord comme au Sud Les sommes colossales investies dans le sauvetage du système bancaire montrent que les moyens financiers existent

. Mobilisons-nous maintenant pour le climat et la justice sociale, pesons sur les décisions qui seront prises à Copenhague


Pour toute demande d’information :

attac21 gmail.com ou : 0687372370

Collectif Urgence Climatique, Justice Sociale 21

Top
Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or | L’ours
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon