EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Le Crédit Municipal de Dijon

ou la volonté politique d’inverser le rapport finances-politiques publiques

jeudi 26 novembre 2009

les Verts privilégient le développement d’un partenariat à l’échelle régionale avec d’autres organismes bancaires solidaires dans une perspective cohérente avec les valeurs de justice sociale et de solidarité que porte l’Ecologie Politique.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Depuis le 5 novembre 2009, les agents du Crédit Municipal de Dijon sont mobilisés afin de manifester leur inquiétude quant au devenir de leur établissement (privatisation ? filialisation ?) et leur situation d’employés.

Le Crédit Municipal est un établissement de crédits et d’aide sociale depuis 1822.

Créé par l’Etat à partir de fonds publics pour combattre, à l’origine, le système usurier, il est géré par les maires depuis 1986.

Par ailleurs, le Crédit Municipal, à partir de ses excédents, apporte un financement non négligeable au Centre Communal d’Action Sociale (plus de 800 000 euros pour 2009 et plus 40 millions en 15 ans).

Il dispose actuellement de 65 millions d’euros de fonds propres : de quoi restructurer son activité en adoptant une gouvernance transparente, en développant un véritable projet d’entreprise autour de ses activités de crédits au plus près des besoins de la population, tout en compensant l’activité déficitaire de prêt sur gage au service de la population la plus fragilisée.

Dans le paysage actuel de la finance, les banques sont détournées de leur objectif premier, à savoir soutenir et financer l’économie réelle.

Le projet du maire et de son adjoint aux finances concernant le Crédit Municipal consiste à vendre sa structure à une banque partenaire -la filialisation- tout en récupérant les fonds propres lui appartenant.

Ce qui revient à mettre le Crédit Municipal dans le circuit des organismes bancaires à visée purement spéculative, en lui faisant quitter le secteur de l’économie sociale et solidaire pour une activité éloignée de la culture d’entreprise de ses employés et de sa clientèle.

Les Verts estiment que la taille du Crédit Municipal est une opportunité pour permettre l’évolution d’un outil bancaire au service de tous et efficace.

Conformément à leur projet politique, les Verts privilégient le développement d’un partenariat à l’échelle régionale avec d’autres organismes bancaires solidaires dans une perspective cohérente avec les valeurs de justice sociale et de solidarité que porte l’Ecologie Politique.

Catherine Hervieu, porte-parole départementale, 06 75 02 98 70

Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon