EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Communiqué de presse des Verts - Bourgogne

Il faut défendre les 35 heures !

Solidarité et partage équitable des richesses

mardi 14 octobre 2003

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Après la crise sociale du printemps et l’hécatombe sanitaire et environnementale de cet été , voilà que le gouvernement Raffarin est confronté à un nouveau problème difficile : une "panne de croissance". En effet, la France ne devrait pas faire mieux que 0,3% cette année.

Mais cette fois-ci, il y a une raison : c’est la faute aux 35 heures ! Le tour de passe-passe est habile car, s’il marche, il fera d’une pierre deux coups : D’un côté la responsabilité des mauvais résultats économiques ne sera pas endossée par le gouvernement et, de l’autre, une réforme des 35 heures sera engagée.

Examinons chacun des arguments :

  • les 35h n’ont pas créé d’emplois : c’est faux ! Tous les rapports concordent pour attribuer entre 300 000 et 350 000 emplois créés, sans tenir compte des emplois sauvegardés. L’Emploi était l’objectif prioritaire de cette nouvelle avancée sociale et même si l’objectif initiale était plus ambitieux, le résultat est quand même non négligeable !
  • le coût pour l’Etat est astronomique et explicatif de notre déficit budgétaire extravagant : c’est encore faux ! Non, Monsieur Lambert ( ministre du Budget), les 35h ne coûteront pas 15 Milliards au budget de l’Etat ! Quid des cotisations sociales, des impôts directs et indirects produits. D’autres (comme l’OFCE [1]) ont honnêtement fait le calcul, et ont trouvé, "au pire" , un coût maximal de 1,2 Milliard.
  • les 35h empêchent de travailler plus pour gagner plus : oui et non ! Oui, car l’objectif était de créer des emplois et donc d’éviter le recours aux heures supplémentaires au détriment des potentiellement nouveaux embauchés. C’est un choix politique, que les Verts assument. Une préférence du partage des richesses pour l’intérêt du plus grand nombre.
  • La valeur « travail » est dévalorisée : faux encore ! Quand des entreprises "en pleine santé" licencient (Danone...), quand des patrons s’octroient des primes d’arrivée (Air Lib) ou de départ (Vivendi) inimaginables, quand des actionnaires s’enrichissent en dormant, quand le trucage des comptes devient habituel (Enron, Andersen…)quand le détournement des fonds, quand la fraude fiscale, quand les paradis fiscaux... qui détruit la valeur travail ?
  • La France serait le pays où, par salarié, on travaille le moins : toujours faux ! Le temps de travail moyen par salarié et par an est inférieur en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suède, au Danemark…

Les Verts, par leur volonté constante de porter des valeurs telles que Solidarité, partage équitable des richesses, continueront à défendre les lois Aubry , même si elles ont besoin d’être ajustées. Ils invitent leurs partenaires et amis à défendre cette réelle avancée sociale qu’a constituée la réduction du temps de travail.

Philippe Hervieu

Secrétaire Régional des VERTS Bourgogne



Le logo "35 heures" a été discrètement emprunté à http://socialsace.free.fr/aubry.html !

Notes

[1] Observatoire Français des Conjonctures Economiques

Mot-clé :
Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon