EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

CONSEIL MUNICIPAL du 29 MARS 2010

Désengagement du Conseil Général de Côte-d’Or dans les structures d’Accueil de la petite enfance

Intervention de Catherine Hervieu

mercredi 31 mars 2010

Le désengagement financier du Conseil Général de Côte-d’Or dans les structures d’accueil de la petite enfance risque d’avoir pour conséquences une augmentation des tarifs... C’est un coup dur porté en priorité aux femmes seules avec enfants et aux familles les plus démunies et qui le sont chaque jour davantage en raison de la crise économique...

Catherine Hervieu dénonce une politique d’appauvrissement des services publics à laquelle s’opposent les valeurs portées par l’écologie politique.

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Cette communication, Monsieur le Maire, chers collègues, vient comme en écho à ce dont nous venons de débattre à propos de la carte scolaire.

Que se passe-t-il dans ce pays au point de désinvestir ainsi la qualité de l’accueil et de l’éducation des enfants ? Il n’y aurait plus de volonté collective de les accompagner au mieux dans la construction de leur personnalité et de leur développement ?

Le désengagement du Conseil Général d’un de ses domaines de compétences majeurs est hautement significatif du « laisser pour compte » organisé. Les familles sont dans des situations de plus en plus complexes, la paupérisation touche majoritairement les femmes seules avec enfants. Limiter les engagements financiers publics dans les structures d’accueil de la petite enfance, c’est aboutir sans doute à une actualisation des tarifs. C’est rendre encore plus difficile l’accès à ces structures pourtant essentielles pour la socialisation des jeunes enfants et le soutien à une meilleure organisation familiale. Là encore, le Conseil Municipal doit se faire le relai du désengagement de l’État, de l’asphyxie financière programmée des collectivités obérant les actions nécessaires et efficaces au plus près des populations.

La politique organisée d’appauvrir l’État et de confier ainsi tous les services publics comme ceux de la santé, de l’éducation, de la culture, de la poste au secteur marchand et privé correspond à une vision du monde à l’opposé des valeurs portée par l’écologie politique comme l’égalité, la justice sociale et la solidarité.

Catherine Hervieu


Retrouvez l’intervention de Catherine Hervieu

Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon