EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

CONSEIL de COMMUNAUTE du 15 DECEMBRE 2011

Combien de temps allons nous encore soutenir Renaissance ?

Intervention de Catherine Hervieu

mercredi 21 décembre 2011

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Monsieur le Président, chers collègues

Le Grand Dijon soutient le projet Renaissance avec les autres collectivités dans l’espoir qu’un jour l’aéroport de Dijon-Longvic ait un fonctionnement équilibré et soit structurant notre capitale encore plus attractive. Le groupe EELV de son côté n’a jamais soutenu ce projet pour des raisons écologiques et sur lesquelles je ne m’étendrais pas, cf l’échec du sommet de Durban, pour des raisons d’aménagement du territoire, pour des raisons de sécurité et pour des raisons économiques.

Sur cette question financière je souhaite interroger l’assemblée. La presse locale et régionale n’arrête pas de nous présenter des augmentations importantes du nombre de passagers et parallèlement à cela la structure gestionnaire de l’aéroport n’arrête de solliciter les Collectivités Territoriales pour des subventions d’équilibre du déficit d’exploitation, pour des subventions d’investissements (parking et poste de garde 650 000 euros) et ainsi que pour des études puisque la Région a sollicité un cabinet conseil pour 77 000 euros afin d’examiner les conditions dans lesquelles la Région Bourgogne pourrait assumer la gestion et l’exploitation de l’aéroport Dijon-Bourgogne.

Nous voyons bien que nous sommes entraînés dans une dynamique où le secteur privé dont cette activité relève ne veut investir ni gérer. J’attire votre attention sur cet engrenage.

Je pose donc la question aux élus de cette assemblée : nous nous sommes engagés dans cette affaire en 2005, nous arrivons à 2012. Cela fait 7 ans que nous payons pour une activité qui n’équilibre pas ses comptes. Jusqu’à quand allons-nous payer ? Je vous pose Mesdames et messieurs les élus, jusqu’à quand êtes-vous prêt à financer une activité qui ne fonctionne pas sur des fonds publics ? Est-ce raisonnable dans la situation financières des collectivités locales d’aujourd’hui de vouloir tout à la fois une LGV, un aéroport, une LINO 2x1 voie, un tram ? Sur le tram ainsi que sur la LINO 2X1 voie nous considérons que ce sont des projets nécessaires et structurants, pour le reste nous considérons que l’investissement dans ces domaines est une impasse d’autant que : le colonel Vigilant lui-même a déclaré qu’il fallait s’attendre à une augmentation importante de la facture des services effectués par l’armée de l’air, la tour de contrôle, les services de sécurité sont pour le moment largement sous-facturés vous n’êtes pas sans savoir que l’aéroport de Dôle-Tavaux redémarre avec l’installation de Ryan-Air sur une ligne Dôle-Londres. Je vous pose donc la question mes chers collègues, jusqu’à quand allons-nous soutenir une activité dont nous ne voyons toujours pas poindre l’équilibre financier pourtant promis ici-même ainsi que dans d’autres enceintes dès 2011 ?

Combien d’argent public a-t-il déjà été investi dans cette affaire, combien dans le futur ? Le tout, et je le dis en passant, pour soutenir aussi des compagnies low-coast dont le modèle social n’est pas exemplaire ?

Top
Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or | L’ours
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon