EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

CONSEIL de COMMUNAUTE du 15 DECEMBRE 2011

Rapport n°1 : le budget primitif

Intervention de Catherine Hervieu

mercredi 21 décembre 2011

La conférence de l’ONU sur le climat vient de se réunir à Durban. Comme à Copenhague, on acte l’immobilisme des décideurs. Car si le changement du climat est avéré, est avéré aussi l’appauvrissement de la biodiversité et des ressources vitales, que sont l’eau et l’air, de plus en plus polluées.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Il y a un paradoxe : tout le monde est à peu près d’accord sur ce constat ; il reste, cependant une frilosité à pointer les causes systémiques. C’est à dire le toujours plus, productiviste, techniciste et scientiste accentuant les inégalités sociales comme jamais depuis 3 siècles, en Europe. Face à l’urgence de la situation en résonance avec la crise financière et celle de la dette, nous constatons une attitude attentiste d’un certain nombre d’États.

Or la conférence de Cancùn a inscrit le rôle majeur des collectivités territoriales dans la lutte contre le changement climatique. C’est le levier que nous mettons en œuvre avec la démarche écologique du Grand Dijon. Le rapport 52 portant sur la situation du Grand Dijon en matière de développement durable nous indique les marges de progression restantes.

Ce qui nous amène naturellement au Budget Primitif 2012. Si nous l’approuvons dans les grands engagements, vous comprendrez que nous ne soutenons pas l’investissement dans Renaissance contrevenant aux critères du développement durable. Que nous répétons notre désaccord avec l’achat de bus hybrides sous prétexte de recourir aux agro-carburants. A ce sujet, soulignons la décision du Sénat qui adopte le 21 novembre lors de l’examen de la loi de finances un amendement supprimant la défiscalisation des agro-carburants dès 2012.

Nous ajoutons également l’effet négatif en terme d’empreinte écologique et en terme financier si la réalisation de la 2nde phase de la branche Est présentée dans le rapport n°37 devait se faire. Sur l’engagement à très long terme des crédits-bailleurs que ce soit pour les réseaux de chaleurs ou pour les rames de tramway, nous réitérons la demande de présentation annuelle de rapports d’activité précises, chiffrées afin d’assurer un suivi le plus transparent possible. Pour terminer, le Grand Dijon soutient l’activité économique de façon importante. Ce soutien doit apparaître de façon encore plus précise, en tant que soutien même indirect à l’emploi.

Tout en affirmant ainsi nos positions spécifiques sur certains projets, nous voterons le budget qui assure des engagements importants, tels sur le logement, le tram, le centre de tri, la rénovation du Musée des Beaux Arts... engagements auxquels nous adhérons évidemment.

Top
Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or | L’ours
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon