EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Anniversaire de Fukushima

Avec Eva, ensemble dans la vallée du Rhône le 11 mars 2012

jeudi 8 mars 2012

La mobilisation du 11 mars organisée pour marquer l’anniversaire de la catastrophe de Fukushima doit permettre la poursuite du débat -enfin engagé- sur la sortie du nucléaire.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article
Le 11 mars 2012, avec Eva Joly nous serons publiquement solidaires du peuple japonais, comme de tous les peuples vivant sous cette menace et demanderons une fois encore la sortie du nucléaire. Le nucléaire se développe contre la sécurité des populations : menaces liées aux accidents, guerres des ressources comme au Niger où des otages sont retenus, passage de convois radioactifs dans les gares de nos villes, gestion des déchets de plus en plus problématiques, impacts sanitaires sous-estimés... Le nucléaire détruit les emplois et ruine les comptes publics. Les pays qui ont fait le choix des énergies renouvelables ont créé des milliers d’emplois. La France, quant à elle, s’obstine dans un choix industriel coûteux, pourvoyeur de précarité salariale par la sous-traitance généralisée, et consommateur des crédits de recherche qui doivent être réorientés vers les filières des énergies renouvelables. Le nucléaire fragilise la démocratie : pas de décision transparente du Parlement, opacité de son développement, secret entourant les convois de déchets, sévérité de la répression des militants pacifiques, mensonges quant aux coûts globaux de la filière, mensonges quant aux incidents et accidents dans les centrales françaises. La sortie du nucléaire est possible avec une politique ambitieuse de développement des énergies renouvelables, des économies d’énergies, de l’arrêt du gaspillage énergétique, et de la décentralisation des modes de productions d’énergies. Catherine Hervieu
Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon