EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Nous avons plus besoin des abeilles que des OGM !

Interdire la culture des plantes génétiquement modifiées en plein champ : une urgence environnementale, agricole et alimentaire !

Pétition

mardi 20 mars 2012

Les candidats à l’élection présidentielle occultent totalement la question des OGM et de la biodiversité. Seule notre candidate Eva Joly a rappelé la nécessité d’une politique sur ces sujets.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

La question des plantes génétiquement modifiées renvoie à la fois, aux problèmes de la contamination des autres cultures, de ses impacts sur notre santé et sur le danger d’une mainmise totale des semenciers sur les paysans. En effet, la brevetabilité du vivant entraine une dépendance économique et financière des agriculteurs. A long terme, souhaitez-vous confier votre alimentation à des multinationales ?

L’arrêté sur le moratoire que le gouvernement français vient à nouveau de publier dimanche 18 mars est d’autant plus important qu’un grand flou juridique continue d’exister sur la question de coexistence en plein champ des plantes génétiquement et non génétiquement modifiées.

En cas d’autorisation des cultures en plein champ, l’agriculture Non OGM et plus particulièrement l’agriculture biologique car elle répond à un cahier des charges très strict en paierait le prix fort.

Par exemple, l’apiculture déjà très éprouvée par la disparition massive des abeilles (en partie liée à l’utilisation massive des pesticides) serait menacée de contamination par les pollens OGM. Le miel ainsi produit ne serait plus autorisé à la vente.

Pourquoi ? Parce qu’en septembre 2011, la cour de justice de l’UE a jugé - à juste titre - que le miel contenant du pollen du maïs génétiquement modifié n’était pas autorisé dans l’alimentation humaine.

Donc sans hésitation continuons à signer et faire signer la pétition « nous avons plus besoin des abeilles que des OGM » et mobilisons nous pour que l’UE mette en œuvre au plus vite le principe de précaution et interdise au niveau européen les cultures en plein champ des plantes OGM.

Rappelons-nous également que si pour le moment en France, contrairement à d’autres pays en Europe comme l’Espagne, nous n’avons pas de culture de plantes OGM en plein champ, c’est grâce essentiellement aux lanceurs d’alerte (des chercheurs et des faucheurs d’OGM dont José Bové) qui font preuve de beaucoup de courage et payent chèrement leur engagement.

Malgré les lanceurs d’alerte, et l’action des élus EELV (comme la signature en 2004 de la Charte de Florence par le Conseil régional de Bourgogne, l’appui au financement d’associations engagées sur ces questions), de syndicats tels que la Confédération paysanne, d’associatifs et de collectifs, nous ne sommes toujours pas à l’abri de l’apparition dans nos champs d’OGM.

Vous trouverez sur notre site la liste des manifestations en Côte d’Or de la Semaine pour des Alternatives aux Pesticides , nous vous invitons à y participer.

Bonne lecture à tous et toutes et à bientôt,

Stéphanie Modde (candidate EELV aux élections législatives sur la première circonscription de Côte d’Or), Catherine Hervieu (candidate EELV aux élections législatives sur la deuxième circonscription de Côte d’Or), Philippe Delvalée (Conseiller municipal ville de Dijon).

Top
Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or | L’ours
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon