EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Conférence environnementale

Des avancées notables pour les grands enjeux environnementaux et la biodiversité

Communiqué de Presse EELV 21

jeudi 20 septembre 2012

EELV21 exprime sa satisfaction suite à la conférence nationale des 14 et 15 septembre sur les grands enjeux environnementaux et sur la biodiversité. Le dialogue permanent qui s’engage -puisque la conférence se réunira régulièrement- permettra la mise en place et l’évaluation des politiques.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Nicolas Sarkozy avait fait semblant de prendre au sérieux les questions environnementales, et son Grenelle nous a fait perdre un temps précieux alors que les pollutions de toutes sortes dégradent les sols, l’eau et l’air et atteignent de façon majeure la biodiversité.

Le président de la République et le premier ministre ont décidé prendre à bras le corps la transition énergétique et l’environnement. Pour EELV21, c’est le début de la reconnaissance qu’on ne sortira pas de la crise économique et sociale sans les deux piliers que sont l’énergie et la biodiversité.

Les avancées concrètes sont à souligner : fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim pour 2016, le refus de sept permis de gaz de schiste, la relance du débat sur la fiscalité écologique (abandonnée avec la taxe carbone en rase campagne), la création d’une agence nationale de la biodiversité, un plan de développement de l’agriculture biologique...

Certes, les marges de progrès sont encore très grandes : du côté des niches fiscales qui reviennent à subventionner la pollution représentant 22 milliards d’€. Lesquels seraient les bienvenus pour soutenir la rénovation thermique du million de logements anciens par an par exemple. Du côté aussi de l’artificialisation des sols (représentant actuellement un département par an) avec des infrastructures qui s’avèrent au final socialement, économiquement, financièrement, écologiquement inutiles et néfastes.

En Côte d’Or, sur ce dernier aspect si la 2e phase de la ligne LGV Rhin-Rhône est concernée, les orientations positives annoncées doivent contribuer à diminuer la teneur en nitrates contaminant nombre de nappes phréatiques, valoriser l’engagement pour la production biologique locale répondant aux attentes de consommateurs de plus en plus nombreux, à diminuer la facture énergétique de nombreux habitants de logements anciens.

Le changement, c’est maintenant avec l’écologie.

Top
Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or | L’ours
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon