EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Communiqué de presse du 7 décembre 2003

Les Bourguignons devront-ils travailler un autre jour férié pour payer les circuits automobiles ?

Alain Cordier, conseiller régional et porte parole des Verts de Bourgogne.

lundi 8 décembre 2003

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article


Circuits automobiles : les Bourguignons devront-ils travailler un autre jour férié pour payer Magny-Cours et le circuit de Bresse ?

Une fois de plus, Magny-Cours doit faire appel aux subventions, à l’argent public. L’exécutif UMP-FN du Conseil régional proposera, lors de la session plénière du 19 décembre prochain, d’ajouter 2 millions d’euros aux sommes pharaoniques déjà englouties par les circuits automobiles en Bourgogne, à Dijon et dans la Nièvre. Ce coup de pouce généreux serait renouvelable les années suivantes : quand on aime, on ne compte pas, surtout avec l’argent des contribuables.

Pour faire bonne mesure, M. Beaumont, président du Conseil général de Saône-et-Loire, annonce la construction d’un circuit automobile privé en Bresse, toujours avec un financement public, de plus de 7 millions d’euros au total, et toujours avec une aide du Conseil régional.

Les conseillers régionaux verts s’opposeront à ces dilapidations de l’argent public, pour des raisons écologiques et économiques évidentes. Encourager les sports mécaniques, est-ce vraiment la priorité à l’heure où l’on devrait lutter contre l’effet de serre, contre les gaspillages énergétiques, contre les pollutions inutiles et les nuisances sonores ? Combien d’emplois pourrait-on créer en aidant avec ces sommes énormes des entreprises utiles socialement, et qui produiraient dans le respect de l’écologie ?

Ajoutons qu’il faut une bonne dose de mépris de la démocratie pour présenter comme inéluctable la construction du circuit de Bresse dès avril prochain, sans qu’un dossier sérieux ait pu être consulté par les élus locaux et par les citoyens. Les Verts exigent un réel débat sur ces questions, plutôt que la reconduction automatique des vieilles pratiques politiques. Le développement durable du pays de Bresse, et celui du Nivernais, méritent de grands efforts financiers, qui ne doivent plus partir dans la fumée des circuits…

Alain Cordier


Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon