EELV-Côte d'Or EELV-Côte d'Or

Nouvel incident au Tricastin : le nucléaire en question

mercredi 10 septembre 2008

Nouvel incident au Tricastin : le nucléaire en question

Un nouvel incident a eu lieu hier à la centrale nucléaire de Tricastin. Une fois de plus les autorités nous assurent que cet incident sera sans conséquence. Une nouvelle enquête va être diligentée. Mais cet été, Jean-Louis Borloo avait déjà promis toute la transparence. On sait ce qu’il est advenu : quelques forages analysés, tous pollués ! Mais la préfecture lève les interdictions de consommation d’eau et AREVA s’engage à payer le raccordement au réseau à tout le monde !

Il n’y a pas de problème avec le nucléaire. Il ne peut y en avoir. Car le choix du nucléaire n’est pas discutable. Ordre du président de la République !

Ainsi la question du nucléaire a été exclue des débats du Grenelle de façon autoritaire. Car Nicolas Sarkozy a décidé de relancer la filière française avec l’EPR et de l’exporter dans le monde entier. Il n’a pas hésité à vendre la technologie française à des régimes aussi peu fiables que celui de Khadafi, au mépris de la sécurité civile ou militaire.

Le gouvernement avance un argument massue, mais faux. Le nucléaire serait indispensable dans la lutte contre le réchauffement climatique et certains osent même le présenter comme une énergie durable. En réalité c’est une impasse : les réserves d’uranium ne dureront pas plus de 70 ans au rythme actuel.

Il n’y a toujours aucune solution pour les déchets, véritable bombe à retardement pour les générations futures et pour des milliers d’années.

Enfin, les incidents à répétition depuis cet été montrent qu’au-delà de l’accident majeur toujours possible, nous subissons une contamination continue et irréversible autour des sites nucléaires, dans le cycle de l’eau, la chaîne alimentaire et dans l’air que nous respirons.

Les Verts réaffirment leur volonté de sortie progressive du nucléaire et la nécessité de s’engager de façon massive dans la maîtrise de la consommation et les énergies renouvelables.

Les Verts refusent la prolifération nucléaire civile comme militaire.

Les Verts exigent la transparence et le contrôle citoyen dans la gestion du nucléaire.

Jean-Louis Roumégas,

Porte-parole des verts


Top
L’ours | Présentation Europe Ecologie Côte-d’Or
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts de Côte d’Or - 23, rue Saumaise 21000 Dijon